Tout sur la location meublée
Posté le 30 mai 2018

La location meublée : Que déclarer ?

Comment déclarer vos revenus locatifs ?

Tous les revenus générés par la location d'un logement meublé sont imposables.

Si vos recettes annuelles sont inférieures à 70 000€ HT (seuil pour les revenus 2017)  :

  • Vous pouvez opter pour le régime fiscal dit « micro BIC » (Bénéfices Industriels et Commerciaux ») qui est le plus simple. Reportez le total de vos recettes sur la déclaration complémentaire d'impôt sur le revenu « professions non salariées » n° 2042 C Pro [PDF - 236,49 Ko] à la ligne 5ND. Vous serez imposé au barème de l'impôt sur le revenu, après un abattement forfaitaire de 50% avec un minimum de 305€ représentatif des charges. Si vous remplissez les conditions de ressources et que vous avez opté pour le prélèvement forfaitaire libératoire, inscrivez vos recettes à la ligne 5TB.

  • Vous pouvez aussi opter pour le régime dit « réel ». Dans ce cas, reportez le montant de vos recettes sur la déclaration professionnelle 2031-SD (« Bénéfices industriels et commerciaux »). Vous pouvez déduire l'ensemble de vos charges sur la même déclaration.

Si vos recettes annuelles sont supérieures à 70 000€ HT (seuil pour les revenus 2017) :

Vous êtes automatiquement soumis au régime réel. Reportez le montant de vos recettes sur la déclaration professionnelle 2031-SD (« Bénéfices industriels et commerciaux ») et complétez le cadre E de l’annexe n°2031 ter.

Vous devez ensuite reporter votre résultat sur votre déclaration complémentaire de revenus 2042 C Pro [PDF - 236,49 Ko] dans la rubrique « revenus des locations meublées non professionnelles ».

Lire aussi : Rénovation énergétique : les aides auxquelles vous pouvez prétendre | Tout savoir sur le crédit d’impôt transition énergétique (CITE)

Lire aussi : Propriétaire, comment réviser un loyer d’habitation ? | Estimez la valeur de votre bien immobilier avec Patrim

Tableau original : www.economie.gouv.fr

Vous aimez ce que vous avez lu ? Abonnez-vous à notre newsletter ici :